conseils

La crème solaire pour les nul(le)s

La crème solaire pour les nul(le)s

 Comment choisir sa crème? Comment se protéger vraiment du soleil? Et si on attrape tout de même un petit coup de soleil? 

Elodie Valin, directrice de la valorisation scientifique chez Bioderma, et super experte du sunshine a répondu à toutes nos questions.

C’est quoi la différence entre UVA et UVB ?

Le soleil émet 3 grands types de rayons UV :

- Les UVC sont bloqués par l’atmosphère et n’atteignent pas notre peau

- Les UVA représentent 95% des rayonnements qui nous parviennent. Ils peuvent traverser l’épiderme et atteindre le derme. Ils génèrent du stress oxydant et sont majoritairement responsables des effets néfastes du soleil à long terme : photo-vieillissement, cancers cutanés,

- Les UVB représentent 5% des rayonnements qui nous parviennent et sont principalement bloqués par le stratum corneum (la couche la plus superficielle de l’épiderme) et l’épiderme vivant. Ils sont responsables des effets à court terme : sécheresse cutanée et coups de soleil, mais sont également impliqués dans le développement de cancers à long terme.

Un moyen simple pour se rappeler de la principale différence entre UVA et UVB est :

UVA : Âge & Allergies - UVB : Bronzage & Brûlures

Ecran total ou SPF50?

Le terme « écran total » est interdit en Europe car aucune crème solaire ne peut bloquer 100% des UV. (On dit qu’une crème SPF50+ filtre 98% des UVB)

Le choix du SPF permet d’avoir une protection adaptée en fonction de son environnement :

- couleur de peau

- capacité de bronzage

- heure de la journée

- milieu et pays où l’on se trouve

- intensité des rayons UV

- durée d’exposition, etc.

Pour une personne à la peau claire, sensible ou sujette aux coups de soleil, un SPF50+ est plus approprié pour apporter une très haute protection contre les rayons UV.

Les personnes à la peau plus mate ou moins sensibles au soleil et qui bronze facilement peuvent utiliser un SPF30. De même, lors d’une activité en extérieur pendant les heures où le soleil est le plus fort, ou en altitude, un SPF50+ est plus adapté pour protéger contre les dommages causés par le soleil.

Néanmoins, il n’est pas nécessaire de surcharger inutilement sa peau en filtres solaires. Une protection SPF30 est ainsi adéquate lors d’une exposition modérée au soleil ou si le temps passé à l'extérieur, à l’ombre, pendant des périodes où l'intensité du soleil est relativement faible, est limité.

Pour les enfants cependant, pas de compromis, c’est SPF50+ obligatoire.

Comment je choisis ma texture?

Toutes les textures avec le même indice sont conçues et testées pour offrir la protection indiquée sur le packaging : la texture n’impacte pas l’efficacité du produit.

  • Epaisse et riche, la crème permet en général une application plus uniforme ; comme elle est colorée, on risque moins d’oublier certaines zones.
  • Le lait est plus fluide et permet une application simple et rapide.
  • Le spray ou la brume sont parfaits pour tous ceux qui n’ont pas envie de se tartiner. Il permet également d’atteindre des zones difficiles d’accès comme le dos ou l’arrière des jambes.
  • L’huile permet en plus d’avoir un fini satiné.
  • Le stick offre un format nomade, permet d’appliquer sur des zones localisées pour protéger visage, cicatrices, tatouages...

Combien de fois dans la journée faut-il se recrèmer?

 Il est vivement recommandé de réappliquer la protection solaire :

- après la baignade

- l’effort sportif

- l’essuyage

et en quantité suffisante : 2mg par cm2 de peau ce qui représente environ 2,5 longueurs de doigts (index, majeur, annulaire) pour le visage et le cou d’un adulte, soit bien plus que ce que nous appliquons en réalité !

Quels indispensables glisser dans notre valise?

Quelques indispensables à glisser dans sa valise :

  • chapeau à larges bords
  • lunettes de soleil
  • manches longues
  • pantalons légers mais de couleur foncée
  • des produits dermo-cosmétiques et de protection solaire !

Quels accessoires de mode pour une protection optimale ?

Les chapeaux à bords larges offrent une protection pour la tête, le visage, la nuque et les épaules. Ils sont un accessoire très chic et tendance pour l’été !

Les lunettes catégorie 3 minimum permettent de filtrer les rayons du soleil qui peuvent abîmer les yeux (4 pour la montagne).

Sur la plage, le paréo ou la robe légère permettent également de se protéger en toute élégance...

Quels sont vos secrets pour protéger la peau délicate de nos petits sous le soleil ?

La peau des enfants est délicate. La recommandation des professionnels de santé est de ne pas exposer les bébés et les jeunes enfants au soleil, de favoriser la protection par le port de vêtements appropriés, de chapeaux à larges bords et de lunettes de soleil et de réserver l’usage des produits de protection solaire, spécifiquement formulés pour les enfants, aux zones non couvertes.

Néanmoins, pour toute exposition inévitable, la priorité est de garantir la protection des enfants et de préserver leur capital santé face au soleil. Il ne faut pas négliger la quantité de protection solaire à appliquer, et penser à réappliquer la crème au cours de la journée. Un SPF50+ est à privilégier.

Pensez à bien éliminer le produit solaire en fin de journée et d’hydrater la peau de l’enfant le soir après la douche.

Et celles des parents ?

De la même façon que la peau des enfants, la peau des parents doit aussi être protégée.

Les recommandations sont les mêmes :

- porter des vêtements de protection

- mettre un chapeau

- porter des lunettes de soleil

- rechercher les zones d’ombre

- appliquer un produit de protection solaire en quantité suffisante et penser à le réappliquer plusieurs fois dans la journée.

- éviter de s’exposer aux heures les plus chaudes (12h-16h en France)

- se méfier de la réverbération (particulièrement sous un parasol ou sur un bateau).

Le SPF est à adapter en fonction du type de peau et de l’environnement.

Quelle crème solaire choisir pour les enfants : bio, minérale, ou à paillettes ?

Pour les enfants, il est important de choisir des produits spécifiquement formulés pour eux. BIODERMA a spécifiquement développé la gamme Photoderm Pediatrics pour la photoprotection des enfants. Ces produits ont été conçus dans une démarche écobiologique pour ne pas surcharger l’écosystème cutané de nos enfants. Sans parfum et sans allergène, ils sont formulés afin de garantir une haute efficacité et une tolérance optimale pour la peau délicate de nos enfants tout en respectant leur barrière cutanée.

À quelle fréquence doit-on réappliquer la crème solaire sur nos petits?

Comme pour les adultes, il est vivement recommandé de réappliquer la protection solaire après la baignade ou l’essuyage ou si l’enfant transpire, et en quantité suffisante : 2 longueurs de doigts (index, majeur) pour le visage et le cou d’un enfant.

 

Comment protéger nos enfants quand ils jouent dans l'eau ou dans le sable?

La meilleure solution pour protéger les enfants quand ils jouent dans l’eau ou dans le sable sans interrompre leurs châteaux et aventures est l’utilisation de vêtements protecteurs/anti-UV ainsi que le port de chapeaux et de lunettes de soleil.

On peut également leur appliquer de la crème solaire SPF50+ avant qu’ils ne débutent la construction de leur château et possiblement une fois le chef d’œuvre réalisé.

Quels rituels simples instaurer pour que nos minus adorent se crémer?

On peut les initier à l’application de la crème par eux-mêmes, en contrôlant que toutes les zones soient bien protégées : sous forme de jeu, en dessinant sur leur peau avec la crème solaire qu’ils doivent ensuite étaler.

On peut leurs demander de nous en appliquer pour que cela se fasse sous forme de jeu réciproque et non pas de contrainte.

On peut aussi, sous le parasol, leur permettre de commencer à jouer dans le sable tout en leur appliquant la crème.

Une autre option consiste à les crémer avant de partir afin qu’une fois sur place, ils soient libres de jouer et profiter pleinement de leur environnement d’aventure.

Enfin, les textures à pénétration rapide faciliteront le moment de l’application. Il est important enfin de leur expliquer pourquoi il est essentiel de protéger sa peau, cette approche pédagogique permettra de les sensibiliser face aux risques du soleil.

 

Quelles astuces avez-vous pour créer des zones d’ombre quand on est en vadrouille ?

Un parasol avec une protection UV est l’allier des vacances protégées. Pour les tous petits, on trouve même des tentes de plage avec une protection UV. A minima on peut utiliser un chapeau qui offrira de l’ombre à la tête.

On peut également chercher de l’ombre naturelle :

sous le feuillage d’un arbre qui apportera en plus de la fraîcheur,

derrière des rochers,

dans une paillote pour profiter d’une petit rafraîchissement !

Existe-t-il des aliments ou boissons qui nous aident à nous protéger contre les rayons du soleil ?

Certains professionnels de santé préconisent l’utilisation de compléments alimentaires à base d'antioxydants pour augmenter les capacités naturelles d'auto-défense de la peau face au soleil. A prendre en cure, avant/pendant/après l’exposition pour préparer la peau et offrir un bronzage optimal. En effet, ce sont les UVA qui sont principalement impliqués dans les allergies solaires (ou lucites estivales bénignes).

Or, les UVA sont la principale source de radicaux libres.

La spécificité des produits développés par BIODERMA est qu’ils offrent une double protection :

- Externe par l’utilisation de filtres scrupuleusement sélectionnés et permettant une protection dans les UVA et les UVB,

- Interne grâce à une protection biologique qui stimule les défenses naturelles de la peau face aux dommages liés au soleil par les technologies BIOCELLULAR PROTECTION.

 

Que faire si un petit coup de soleil apparaît?

Un coup de soleil est une brûlure de la peau engendrée par les rayons UVB. A ce stade il est fondamental de ne plus s’exposer !

À la suite d’un coup de soleil, la peau brûlée est douloureuse et peut avoir tendance à peler. Il est alors important d’éviter de retirer les peaux mortes ou de se gratter. On peut alors utiliser un produit après-solaire sur un coup de soleil qui va permettre de réhydrater la peau en profondeur et d’apaiser les rougeurs et la sensation de brûlure. On évite l’exposition les jours suivants et on n’oublie pas sa protection solaire par la suite.

 

Vous êtes intéressé.e par
les adresses Kids Friendly ?
Vous devriez aimer
Fringe&Frange à LA : voyager avec 3 kids de moins de 5 ans et réaliser son American Dream
Écouter
Vous aimerez peut-être . Vous aimerez peut-être . Vous aimerez peut-être . Vous aimerez peut-être .